Année 2020, 1600 ans de sainte Geneviève

Une sainte qui ne vieillit pas : 

Elle est née à Nanterre en 420 et nous fêtons donc cette année l’anniversaire de l’événement. Elle est la patronne de notre Diocèse de Nanterre.

voir également la vie de sainte Geneviève en images (ici)

 

Au début du 5e siècle, Nanterre est un village fortifié où est déjà bâtie une église.
Y réside un couple qui attend enfin la venue d’un enfant : Severus, franc romanisé est un ancien général de l’armée romaine exerçant alors la charge de magistrat municipal et participant à la curie de Lutèce ; Gerontia est une franque dont le père était aussi général.
Ce sont de riches propriétaires terriens dont le domaine s’étend, entre autres, sur toute la presqu’île de Gennevilliers (nom qui garde la trace de notre sainte patronne…).
En 420 naît celle à qui ils donneront un nom d’origine germanique : Geneviève. Elle sera leur seul descendant et héritera donc des biens et charges de son père.
Nous connaissons bien sa vie grâce à un texte (la Vita ancienne) rédigé moins d’une vingtaine d’années après sa mort.

Le jadis puissant Empire romain tombe en ruine, en proie à des factions tant politiques que religieuses ; des hordes « barbares » menacent d’envahir notre province.
Voilà qu’une « femme forte » dans la tradition des Judith et Esther bibliques (que citent explicitement la Vita), paraît : elle marquera de son empreinte ces temps troublés, elle mourra presque centenaire en portant toujours la flamme des « vierges sages » reçue à son baptême (et que l’on reconnaît sur toute son iconographie).
Elle n’a jamais cédé devant les difficultés et les épreuves, elle a soutenu l’espérance du peuple.
Très tôt, vers 429, l’évêque d’Auxerre, saint Germain, saura détecter cette personnalité d’exception lors de son passage à Nanterre et il lui proposera de se consacrer comme « épouse du Christ ». Elle y acquiesce et recevra le voile des « vierges consacrées » une dizaine d’années plus tard à Paris.
Chrétienne, elle a tenu à la fois dans la prière et dans l’exercice très concret de la charité. Elle a su mettre à profit tous les « talents » dont elle était bénéficiaire pour le service du bien commun. Elle a posé des actes audacieux, y compris au plan politique pour que la foi catholique reçue des Apôtres ne soit pas emportée dans les dérives de l’hérésie arienne.

En tout cela Geneviève demeure d’actualité et ne vieillit pas ! Elle correspond à ce que déclara saint Jean-Paul II à Lisieux (12 juin 1980) : « Les saints ne vieillissent pratiquement jamais, ils restent continuellement les témoins de la jeunesse de l’Église, les hommes de l’avenir évangélique de l’homme et de l’Église. » Ne passons pas à côté de sainte Geneviève !

Mgr Yvon Aybram Vicaire épiscopal, Curé

PRIÈRES À SAINTE GENEVIÈVE

Sainte Geneviève, notre protectrice,
Pleins de confiance, nous nous remettons entre tes mains
Afin que tu présentes au Seigneur notre disponibilité 
A sa douce volonté, et notre résolution à renoncer au mal
Tout au long de notre pèlerinage sur cette terre ; 
Affermis notre espérance de parvenir au bonheur du ciel,
Là où nous te retrouverons un jour.
Sainte Geneviève, notre bergère, accepte de nous bénir
Comme,en tant de circonstances, tu le fis dans le passé :
Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

Sainte Geneviève, écoute favorablement nos prières. En nous tournant vers toi, nous nous souvenons de tous les bienfaits que depuis seize siècles, tu n’as cessé d’obtenir de Dieu en faveur de ceux qui t’implorent.
Aujourd’hui, de nouveau, nous en appelons à ta puissante intercession.
Veille sur notre Ville et sur ses habitants.
Conduis à Dieu ceux qui le cherchent sans la savoir.
Soutiens les hommes et les femmes qui ont la belle mission de gérer les affaires publiques. Transmets-leur la Lumière pour éclairer leur conscience, qu’ils soient de dignes serviteurs du bien commun.
Penche-toi sur les hommes et les femmes désabusés par la vie, les malades, les mourants, qu’ils trouvent sur leur chemin aide et secours.
Donne-nous ton regard généreux pour nourrir les affamés, protéger les faibles et secourir les exilés.
Toi, la femme énergique qui n’a pas peur de t’engager, soutiens les nombreux jeunes et étudiants qui cherchent à bâtir leur vie durablement.
Fais grandir en nous l’amour de l’Église dans laquelle tu as consacré ta vie et que tu ne cessas de servir.
Que cette année-anniversaire pour notre Diocèse de Nanterre fasse rayonner dans nos cités la joie de l’Évangile.
Sainte Geneviève, nous t’en supplions, prie Dieu pour nous, par Jésus le Christ, dans l’Esprit.
Amen.