Confession : examen de conscience

Dans la « bulle d’indiction » du Jubilé de la Miséricorde, le Pape François nous fait cette invitation pressante : « Avec conviction, remettons au centre le sacrement de la Réconciliation, puisqu’il donne à toucher de nos mains la grandeur de la miséricorde. » (MV n° 17). Il est clair que le Carême est un temps particulièrement favorable pour cela.

Pour préparer une confession, il est bon d’utiliser une pratique très ancienne et efficace : l’examen de conscience. C’est à la lumière de la Parole de Dieu et avec l’aide de l’Esprit Saint que le baptisé s’arrête pour réfléchir, examiner sa vie, regarder au fond de lui-même afin de repérer comment il s’est comporté, en quoi il a offensé le Seigneur ou ses frères depuis un certain laps de temps, ce qu’il a accompli de beau, ce qu’il a commis de mal… L’examen de conscience est un discernement spirituel qui permet de comprendre le sens de ce qui se passe dans son quotidien. L’objectif recherché est la conversion, le retour à une existence plus évangélique : l’absolution sacramentelle reçue après la confession des péchés en donne la grâce et la force.

Logo JubiléL’examen de conscience que vous trouverez ici comporte beaucoup de questions, toutes ne vous concerneront sans doute pas. Chacun choisira les aspects qui lui correspondent pour le moment. Mais, la lecture de l’ensemble permettra peut-être la découverte de péchés auxquels on ne pense jamais…

 

icone_pdf Consulter ici le livret “Pour un examen de conscience”, disponible dans l’église.
Version imprimable ici.