Adoration du Saint-Sacrement

« Oui, on peut le dire, il est grand le mystère de la foi ! » (1Tim 3, 16)

L’Adoration du Saint-Sacrement, ou Adoration eucharistique, est proposée en l’église Saint-Jean-Baptiste (sauf vacances scolaires) :
– tous les samedis de 12h45 à 18h
inscription sur le Doodle souhaitée (voir page d’accueil ici)
– le 1er jeudi du mois de 21h à 22h 

« Oui, on peut le dire, il est grand le mystère de la foi ! » (1 Tim 3, 16).Cette parole de saint Paul s’applique particulièrement à l’Eucharistie. C’est un mystère si grand qu’il faut du temps pour le digérer ! Comment vivre de cette richesse à la suite de la communion que je fais ?

L’adoration eucharistique est un temps que je prends pour aller au cœur de la foi, pour me laisser attirer par le Christ, pour me laisser saisir et aimer. Cela donne le temps d’approfondir mon intimité et mon dialogue avec le Christ vivant, de contempler à quel point il s’est fait proche de moi. C’est une prière, un dialogue intime avec Jésus réellement présent sous les apparences du pain consacré. C’est un face à face avec le Christ. Venez adorer et présenter votre vie au Seigneur et offrez-lui toute votre vie par ce temps que vous lui consacrerez…
                                                                          Abbé Vincent Hauttecœur curé (fip n°5 du 3 octobre 2021)

« Avec jésus nous pouvons nous immuniser contre la tristesse, […] redécouvrons l’Adoration, qui poursuit en nous l’œuvre de la Messe. Cela nous fait du bien, nous guérit à l’intérieur. Surtout maintenant, nous en avons vraiment besoin. » Pape François, homélie du 14 juin 2020

Veillées d’adoration : un jeudi soir par mois, de 21h à 22h, église Saint-Jean-Baptiste
dates pour 2021-2022 : horaires supprimés pour le moment en raison du couvre-feu à 19h
jeudi 7octobre 2021
jeudi 2 décembre
jeudi 6 janvier 2022
jeudi 3 février
jeudi 7 avril 
jeudi 2 juin

Adoration  : 10 conseils pratiques    (page téléchargeable ici)

  1. 1. Tu es entré dans l’église où tu rencontres Jésus dans la Présence eucharistique.
    Entre maintenant dans ton cœur, dans la partie la plus intime de ton être.
  2. 2. C’est le silence autour de toi.
    Fais silence en toi. Fais taire toutes les voix qui sont en toi, ne cours pas après les pensées inutiles. Tes problèmes, tes préoccupations, tes angoisses, ne les garde pas pour toi, mais offre-les à jésus. Pendant ce temps d’adoration, occupe-toi de Lui et Lui prendra soin de toi, bien mieux que ce que tu pourrais faire toi-même. Demande une grâce d’abandon et de confiance.
  3. 3. Pose ton regard sur Jésus Eucharistie.
    Commence à faire parler ton cœur, c’est-à-dire commence à aimer Celui qui nous a aimés le premier.
  4. 4. Evite de prononcer des prières seulement avec les lèvres sans t’arrêter sur les paroles que tu dis. Evite de lire les pages de l’Ecriture les unes après les autres durant tout le temps de ta prière.
    Entre dans la prière du cœur. Choisis un verset de psaume, une phrase évangélique, une petite prière simple, et répète-la avec le cœur, doucement et continuellement jusqu’à ce ce qu’elle devienne ta prière, ton cri, ta supplication.
  5. 5. Ne passe pas tout ce temps à te lamenter ou à demander seulement.
    Entre dans l’action de grâces, dans la reconnaissance. Au lieu de considérer ce qui te manque, rends grâces pour ce que tu es, pour ce que tu as, pour ce qui te sera donné demain.
  6. 6. Tu peux être pris par la fatigue ou la distraction.
    Garde courage, à peine t’en rends-tu compte, recommence la prière du cœur, doucement. Demande l’aide du Saint Esprit pour qu’il te secoure dans ta faiblesse et qu’il devienne toujours plus ton maître intérieur.
  7. 7. Jésus est au centre de l’église.
    Il veut être au centre de ton existence.
    En le regardant, apprends, peu à peu, à passer du « je » au « Tu », de la volonté de réaliser tes projets au désir et à l’accueil de sa Volonté sur toi.
  8. 8. Il est exposé solennellement.
    Accueille la lumière qui émane de sa présence. Comme le soleil réchauffe et fait fondre la neige, de même si tu t’exposes à Lui, il pourra continuer à illuminer les ténèbres qui enveloppent ton cœur, jusqu’à les dissiper complètement.
  9. 9. Il se cache sous les apparences simples et pauvres du pain.
    Il vient à toi, pauvre, pour que tu puisses apprendre à accueillir dans la vérité tes pauvretés et celles de tes frères.
  10. 10. Tu es dans le silence, reste dans le silence.
    Marie, Etoile du matin et Porte du Ciel est auprès de toi sur ton chemin ; elle t’indique la route. C’est elle qui te fera comprendre, dans le silence, qu’en regardant Jésus, tu découvriras la présence de la Trinité en toi. 
    Et ut pourras expérimenter dans ta vie la parole du psaume 34 : « Qui regarde vers lui resplendira sans ombre ni trouble au visage. »

 

Pendant l’adoration, prenez Marie avec vous de Mgr Jean-Pierre Cattenoz, archevêque d’Avignon :
« N’ayez pas peur à votre tour de venir adorer le Seigneur, le Tout-Puissant. Il a  voulu, dans sa grande miséricorde, demeurer au milieu de nous pour que nous puissions vivre en sa présence.
Mais j’ai autre chose à vous dire : quand vous adorez, n’ayez pas peur de prendre Marie avec vous, car elle est la nouvelle Arche de l’Alliance, elle est celle qui porte celui qui porte l’univers. Sa mission, depuis ce jour de la Visitation, est justement de venir à vous pour vous donner à Jésus, pour vous enfanter à la vie de son Fils.
Aussi, quand vous demeurez devant le Saint-Sacrement, n’ayez pas peur de demander à Marie qu’elle exerce sur vous sa maternité de grâce, sa fécondité de grâce pour vous unir à celui que vous contemplez. »

de jeunes internes de Saint-Dominique à la sortie d’une veillée d’adoration