Association des Amis des Orgues de Saint-Jean-Baptiste

L’ORGUE : UN PATRIMOINE CULTUEL ET CULTUREL

Dans l’imaginaire collectif occidental du monde chrétien, l’orgue est un instrument sacré et la fonction de l’organiste est avant tout cultuelle. Pourtant par son origine, l’orgue n’a aucune relation avec le sacré.

Né pour un usage profane au IIIème siècle avant JC sur les rivages orientaux de la Méditerranée, « l’instrument roi » comme le nommait le musicien et poète Guillaume de Machaut au XIVème siècle, s’introduit à partir de la renaissance carolingienne au titre d’instrument pédagogique, permettant aux moines d’apprendre la musique. La musique dans la liturgie doit avoir l’ampleur de la liturgie elle-même. Si la musique n’y est pas l’essentiel, c’est bien dans le fait d’agir ensemble au moyen de la musique, que l’orgue trouve sa place. Lié à notre passé, l’orgue est tourné vers notre avenir. Il est encore évolutif, rien dans l’orgue n’est définitif, chaque orgue étant par essence unique comme l’architecture qui le contient, à laquelle il doit s’adapter. 

Aujourd’hui, plus que jamais, il faut considérer avec une extrême attention l’importance artistique d’un orgue parce qu’il a valeur de témoin historique cultuel et culturel. Nul ne peut nier que le patrimoine s’inscrit par essence dans la durée, et dans un souci de transmission intergénérationnelle.

L’église Saint-Jean-Baptiste de Neuilly possède deux instruments : un magnifique orgue de chœur construit par Charles Mutin en 1913 et les grandes orgues de la tribune. Elles sont à l’origine un instrument romantique signé du facteur John Abbey dans les années 1850. Les désastres de la guerre de 1871 ont contraint la Paroisse à le faire restaurer par la firme Cavaillé-Coll. L’instrument fut modifié dans les années 70 par le facteur Jean Bourgarel. Aujourd’hui il est dans un état pitoyable et il présente des dysfonctionnements majeurs dans ses transmissions et son harmonie. Les soufflets et les sommiers fuient, ne permettant plus un accord stable et le moteur risque de lâcher. Il est temps d’y remédier.

L’Association des Amis des orgues de Saint-Jean-Baptiste de Neuilly, créée le 26 octobre 2013, a pour objet de trouver les moyens financiers pour entreprendre une rénovation, et d’organiser toutes manifestations relatives à la restauration, la rénovation des orgues romantiques Abbey, et la conservation de l’orgue de chœur Mutin.

Olivier d’Ormesson Organiste titulaire de Saint-Jean-Baptiste

Lisez aussi l’article paru dans la rubrique “Vivre et comprendre la messe”, l’orgue et la liturgie (ici)

Merci de votre soutien ! Par autorisation du 22 mai 2015, l’Association est autorisée par l’Administration fiscale à délivrer un reçu fiscal qui permet une réduction d’impôt de 66 % des sommes versées, retenues dans la limite de 20 % du revenu imposable. Consultez le bulletin descriptif et de souscription à l’Association : souscription Amis des orgues SJB

Vos commentaires sur cet article :