Exposition “La Rencontre”

du 30 septembre au 20 octobre
Le vernissage de lundi 30 septembre en présence des artistes a été un succès,
les photos ci-dessous :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Chapelle de l’Annonciation – 158 avenue Charles-de-Gaulle, Neuilly-sur-Seine

Peintre allemande, VERONICA VON DEGENFELD a reçu sa formation artistique à Rome, Paris, Londres et Münich.
L’écrivain J.-P. Kauffmann dit d’elle : « Comme Bonnard qu’elle admire, Veronica von Degenfeld est le peintre du bonheur et de la volupté de vivre. … C’est une joie profonde qui traverse ses toiles au chromatisme éclatant comme si une source lumineuse sortant de sa palette se déversait naturellement devant nous. »
Cette joie est aussi celle de la rencontre qu’elle décrit avec ces mots : « Il n’y a pas de rencontre sans le cœur. Chaque fois  que cela nous semble difficile, parce qu’il s’agit de se donner, de se livrer, le Cœur de Dieu est notre refuge, notre source première, principale et inépuisable, notre douceur, notre sûreté, notre repos, notre joie. Dans la rencontre de l’autre, je rencontre Dieu. »

XAVIER GUENEZ est photographe diplômé de l’Institut Supérieur de Théologie des Arts. Originaire du Pas-de-Calais, il doit à sa terre d’origine « d’avoir baigné dans ces lumières qui ne se racontent pas mais se respirent et se vivent ».
En tant que photographe auteur, il a signé plusieurs reportages et livres d’art dont Les Fontaines Secrètes de Paris  (L’Onctiale édition). Son oeuvre sur la cathédrale Saint Louis de Versailles, Parole de lumière, a été présentée sur une musique originale pour orgue et harpe de Christian Ott.  Son travail a obtenu plusieurs distinctions.
La rencontre est au cœur de son travail, avec à l’origine de sa recherche la question « Qu’est-ce que le Christ peut-il nous enseigner du portrait photographique dans son approche de l’autre au fil de l’Evangile ? »

Née au Caire (Egypte), FRANCOISE BISSARA-FREREAU sculpte dans son atelier à Paris et expose depuis 1983. Membre élue de l’Académie des Arts du Dessin de Florence, section sculpture et de la Royal British Society of Sculptors (Londres), elle a reçu le Prix de Sculpture Charles Oulmont (Fondation de France).
Ses œuvres sont entrées dans de nombreuses collections privées et publiques. « Le travail artistique exige une plongée vers les racines vivantes de la Tradition, vers la source originelle. C’est là qu’apparaît l’image. Elle commence lorsque la parole devient impossible reliant à une justesse dont on comprend le sens plus tard. La mémoire des profondeurs serait énergie à la pointe du cœur, de l’esprit, de la main au travail, mesure silencieuse tissée de signes et obéissant à une loi interne, ouverte, ici et maintenant.  »

L’art est « une voie maîtresse qui permet d’accéder à la foi plus que beaucoup de paroles et d’idées, parce qu’il partage le même sentier que la foi, celui de la beauté. (…) Il fait du bien à la vie et crée la communion : parce qu’elle unit Dieu, l’homme et la création dans une unique symphonie : parce qu’elle conjugue le passé, le présent et l’avenir ; parce qu’elle attire dans le même lieu et implique dans le même regard des personnes différentes et des peuples distants. Contempler le grand art, expression de la foi, nous aide en particulier à retrouver ce qui compte dans la vie, a-t-il ajouté. L’art chrétien, en effet, conduit en soi-même et élève au-dessus de soi-même : il nous reconduit à l’Amour qui nous a créés, à la Miséricorde qui nous sauve, à l’Espérance qui nous attend. » (Pape François, 28 septembre 2018).
Cette conviction traverse toute l’histoire de l’Église. Voilà pourquoi nous avons voulu que l’art soit présent au cœur de nos initiatives du Mois missionnaire extraordinaire.